DE QUOI S’AGIT-IL?

DE QUOI S’AGIT-IL?

Le Yoga

L’origine du yoga remonte à la nuit des temps : on dit que Shiva, à l’origine du monde, révéla plusieurs milliers de postures. Mais le yoga, ce ne sont pas que des postures.

Yoga veut dire « union » : union de l’esprit et du corps et union de l’individu avec l’Univers, le but étant le « samadhi », la béatitude, le bonheur parfait et intemporel. Mais comment parvenir à cette union, promesse de cette paix à laquelle nous aspirons tous ? En dépassant nos limitations, d’abord celle de notre corps physique, mais aussi de notre corps mental et émotionnel, dépasser l’ego et notre petite personne en somme.

Facile à dire ! Il existe quatre voies principales du yoga : le Karma yoga ou le dépassement de soi dans l’action désintéressée, le Bhakti yoga ou l’union de soi avec le Divin, le Jnana yoga ou la voie de la compréhension intellectuelle, le Raja yoga ou le sentier octuple : yama (restrictions), niyama (observances), asanas (postures), pranayama (respiration), pratyhara (retraitdessens), dharana (concentration), dhyana (méditation), samadhi (réalisation).

Mais il y a beaucoup d’autres voies : le nada yoga ou yoga du son, le mantra yoga ou yoga des formules sacrées, le yoga nidra ou yoga de la relaxation, etc.

Et surtout, comme nous l’a enseigné Swamiji : « Pratiquez simplement dans la joie ».

« Le premier signe de ce qu’on devient spirituel est qu’on devient joyeux » (Swami Vivekananda)

« Une once de pratique vaut des tonnes de théorie » (Swami Sivananda)

La méditation

La méditation devient une pratique de plus en plus courante de nos jours car des études scientifiques en montrent les bienfaits au quotidien ainsi que le pouvoir de soulager et même guérir des patients gravement malades.
C’est une pratique de santé physique et mentale, détachée de tout dogme religieux.

Il existe plusieurs techniques de méditation mais la forme assez simple (reste) est souvent la même :
– rester dans une posture assise le dos bien droit
– observer une respiration consciente.
– porter son attention au moment présent « ici et maintenant »

A l’écoute de soi, le corps confortablement ancré sur terre tout en étant « aspiré » vers le ciel, on laisse se développer la sensation agréable du souffle, (énergie subtile « prana ») régénérer nos cellules.
La méditation nécessite un entraînement jusqu’à devenir une habitude. 
Pratiquée de manière régulière, elle permet une meilleure conscience de soi pour une présence au monde plus harmonieuse.

Accepter et tenter : il n’y a rien à vouloir faire ni juger. Juste à être là, dans l’instant présent et laisser l’expérience s’accomplir en toute conscience.

Pratiquer en groupe semble plus facile :
Les énergies se rassemblent et multiplient les sensations. 
C’est une aventure souvent « magique ».